les juges

François Texier, EFIAP

La photographie m’a toujours passionné. C’est un espace de liberté où l’on peut exprimer ses idées sans aucune contrainte. En activité, mes occupations familiales et professionnelles ne me permettaient pas de me consacrer autant que je l’aurai voulu à cette distraction.A la retraite, j’ai décidé de faire partie d’un club et le Club de Champagne-sur-Seine m’a accueilli. J’ai découvert réellement le plaisir de créer une image issue de l’imagination. J’ai soumis mes photos aux différents salons et aux coupes. L’idée était de savoir ce que pensaient les juges de mon travail. Cela a été une révélation et un moteur pour avancer dans le plaisir de faire du nouveau.

Je suis intéressé par tous les domaines de la photo. Toutefois ce dernier étant si vaste, je me consacre à quelques scènes de rue, quelques marines, quelques photos de sport, en particulier l’équitation, et beaucoup de natures mortes et de portraits. Cette dernière discipline est devenue pour moi une activité importante.

Traduire une idée en photographie amène immédiatement à se poser la question d’avoir réalisé une image intéressante. Avec les différents concours et salons organisés par les clubs on trouve toujours une réponse. La décision des juges surprend quelquefois mais il vaut mieux avoir une bonne idée qui ne plaît pas. N’est-ce pas une façon de se consoler !

Michel Cambon

Depuis aussi longtemps que je me souvienne, j’ai toujours été attiré par les arts graphiques que je pratiquais avec passion. Ce fut d’abord les crayons de couleur, puis la gouache pour, à l’adolescence, passer à la peinture à l’huile. Ce n’est qu’à vingt ans que, initié par un copain, j’ai découvert la photographie. Ce fut une révélation. Cinquante ans après, la passion est toujours là. En 1968 j’adhérais au club « Le Cercle photo de Villeneuve sur Lot », ce qui m’a fait progresser énormément, et en 1988, avec deux amis, j’ai créé mon club actuel « Images et Son en Fumélois ». Adhérent à la « Fédération Photographique de France », je participe régulièrement à des concours. Je viens d’apprendre, tout récemment, que la Fédé m’inscrivait sur la liste des « Ambassadeurs de la F.P.F. ».

Formé, bien sûr, aux techniques argentiques, qui m‘ont données tant de plaisir, j’ai tourné la page il y a 14 ans et pris le virage numérique sans état d’âme.

Quant à mes photos, je n’affectionne pas un genre particulier. Autodidacte donc, je profite de situations rencontrées ça et là. On pourrait dire que je suis un photographe d’instinct, même si le reportage m’est tout à fait inconnu. J’aime aussi réfléchir et construire des séries cohérentes qui racontent une histoire. Et, si on devait me définir, je dirais que quelque soit le thème que je traite, au-delà de la qualité incontournable de la lumière, j’attache une attention toute particulière à la composition de mes photos.

Mais n’est-ce pas ce vers quoi tend tout photographe…

Naïma ACHOUR

Je n’ai pas imaginé devenir photographe, la photographie est venue me chercher.
Elle fut mon exutoire après une douloureuse déchirure. Elle est maintenant devenue pour moi une amie bienveillante.

Je pourrai également dire qu’elle est thérapeutique.
Mon caractère hypersensible a découvert par cette pratique artistique, une manière de gérer cet émoi.
Selon les périodes de ma vie, la pratique de la photographie et la découverte d’autres photographes ou artistes m’aident à me contenir ou à m’exprimer.

C’est la raison pour laquelle à travers ma démarche photographique, j’essaie d’éprouver des émotions et surtout de faire éprouver des émotions.
Peu m’importe le sujet, la manière et la technique : l’essentiel pour moi étant de ressentir !

Banal ou exceptionnel, anodin ou remarquable, concret ou abstrait… Tout peut être prétexte à photographier.

Yoko Tsukuda

J’ai étudié à l’université des arts et du design à Kyoto tout en suivant les ateliers du photographe Daido Moriyama.

Depuis 2006 je travaille comme photographe.

Je suis passionnée de portrait. J’apprécie tout particulièrement les jolis portraits de femmes qui font naitre un monde de rêves,d’histoires et de musique.

Je suis honorée de faire partie du jury du salon Daguerre. Je suis impatiente de découvrir toutes les superbes photos du salon.

www.yokotsukuda-photo.com

Gilles Hanauer, AFIAP

Sites WEB personnels : www.gilleshanauer.photography et www.japing.net

  • Diplômé AFIAP en 2012 (Artiste de la Fédération Internationale d’Art Photographique)
  • Coupe de France 2012 : médaille d’argent en Noir et Blanc
  • Gagnant concours Air France et publication dans le magazine « National Geografic » 2006
  • 28 expositions en France et au Japon (Kobe, Osaka) depuis 10 ans
  • 2 fois juge de concours au Japon et également en France en Régional
  • Commissaire du Salon Daguerre 2014
  • Coordinateur du Salon Daguerre 2017
  • Vice-président et Secrétaire général du Photoclub Paris Val-de-Bièvre depuis 7 ans
  • Animateur de séances d’analyses photos
  • En charge des partenariats ave Chine, Japon, Belgique, …
  • 2 fois guide de photographes au Japon
  • Publication de 7 livres photos (Voir Amazon) : Romans, Nouvelles, Poésies, …

Victor Coucosh, EFIAP et GPA, suppléant

  • Architecte DPLG (Ecole Nationale Supérieure des Beaux-arts, Paris)
  • Docteur en Etudes Théâtrales (Université Paris VIII, Paris)
  • Enseignant :  Université Paris VIII ; Ecole des Beaux-Arts (ENSBA) ; Institut Français de Restauration des œuvres d’Art (IFROA)

Distinctions

  • AFIAP (Artiste de la Fédération Internationale d’Art Photographique)
  • EFIAP (Excellence de la Fédération Internationale d’Art Photographique)
  • GPA (Grand Prix d’Auteur de la Fédération Photographique de France)

Activités

  • Conférencier et animateur de stages photo
  • Rédacteur, membre du comité de rédaction, à la revue « France Photographie »
  • Commissaire du concours national bimestriel « Le Défi »
  • Jury de concours et salons photos français et internationaux
  • Env. 15 expositions personnelles (50 à 80 photos) en France ; présent dans plus de 45 salons photos France et international.
  • Plus de 50 médailles et distinctions photo, dont 6 médailles d’or PSA et FIAP