12e Salon Daguerre – soumissions ouvertes

Amis photographes,

En janvier, nous avons célébré la nouvelle année 2019, en février, l’année du Cochon selon le calendrier chinois et le début mars nous avons célébré l’ouverture de la 12e édition du Salon Daguerre! Vous pouvez soumettre vos images  jusqu’au 6 mai 2019.

Pour aiguiser les regards, nous vous faisons 3 suggestions sur les thèmes suivants :

  • Jeux d’ombre
  • Scènes de rue
  • le cadre dans le cadre.

Et les 2 catégories suivantes pour laisser le champ ouvert à toutes vos envies : libre monochrome et libre couleur.

Trois juges ont accepté notre invitation pour cette 12e édition, Anouck Graux, qui est régulièrement juge sur les grands salons nationaux et internationaux, Janos Kovacs, membre de la Fédération Internationale d’Art Photographique au Luxembourg, et Jean Louis Châtelais, qui a remporté le prix du meilleur auteur du Salon Daguerre en 2017.

Ils éliront les meilleures photos, leurs coups de cœur, décerneront des médailles PSA, FIAP et FPF et voteront pour l’attribution d’un prix numéraire de 500 euros pour le meilleur club et de 250 euros pour le meilleur auteur.

Faites-nous ainsi partager les lumières particulières et les scènes de vie de votre hémisphère, de votre pays, de votre foyer, nous serons heureux de vous accueillir sur le salon Daguerre.

Cette année vous pourrez également nous suivre sur Instagram @daguerresalon et sur Facebook qui s’enrichiront au fur et à mesure des semaines.

A très bientôt, 
L’équipe Daguerre

Les juges – Salon Daguerre 2019

Anouk GRAUX

Anouk GRAUX

En charge des Relations extérieures de la Fédération Photographique de France, organisation de la participation de la FPF à de grands évènements, tels que le Salon de la Photo de Paris, le Festival de la Photo Animalière de Montier-en-der et le Festival de l’oiseau d’Abbeville, du OFF de Perpignan et du Nightscapade entre autres et de l’organisation du Congrès fédéral annuel.

Assistante de Rédaction du magazine France Photographie de la F.P.F. pendant 8 ans, réceptionnaire de tous les dossiers photos proposés par les candidats à une publication dans notre magazine, et actuellement membre du Comité de rédaction.

Adhérente du photo-club de Vernon dans l’Eure, le GPRV depuis 14 ans, (dont 6 années de vice-présidence) avec lequel je participe en tant que photographe aux concours photos nationaux et régionaux.

Juge dans plusieurs compétitions régionales et concours internes organisés dans toutes les Unions régionales de la F.P.F. et concours internationaux comme Le Catalan, Le Daguerre, Salon du GPRV , le Salon de Riedisheim, le French Digital et le Salon International de Tulle.

Janos KOVACS

Janos KOVACS

Janos s’est pris de passion pour la photographie et la musique dès le plus jeune âge. Au début, il voulait capturer des événements, comme des réunions de famille. Par la suite, cela devint un moyen d’expression personnelle de sa vision intime. Par son œuvre photographique, Janos veut nous représenter un monde qui nous parait à la fois familier et particulier.

Janos est un photographe maintes fois récompensé : on retrouve ses clichés dans plus de 45 salons d’exposition à travers le monde, de l’Europe à l’Asie, en Amérique du Nord comme du Sud, et en Australie. Grâce à ses récompenses locales comme internationales, il porte la distinction EFIAP.

Ses sujets photographiques de prédilection couvrent un large spectre, de l’art au conceptuel, le portrait, l’architecture, les sports, jusqu’aux concerts de musique.

Par mon travail mon but est d’entraîner le spectateur dans une aventure de découverte, où je donne vie à mes pensées et interprétations d’un monde qui peut être bien différent du sien. Depuis une dizaine d’années, mon appareil photographique est devenu pour moi comme un pinceau que j’utilise constamment pour développer une dimension artistique, un outil créatif destiné à causer des émotions. En partageant ma vision, j’espère ouvrir une porte pour que chacun puisse se forger son interprétation personnelle et même s’engager dans de nouvelles directions selon son histoire et son expérience. 

Janos KOVACS

Jean-Louis CHATELAIS

Jean-Louis CHATELAIS

Je suis photographe amateur et amateur de photographies depuis de nombreuses années. La photographie est pour moi une passion partagée.
Au fil des années j’ai découvert les projections de diapositives puis la magie du laboratoire argentique d’abord en noir et blanc puis en couleur. Mon passage progressif à la photographie numérique s’est fait naturellement et m’a permis d’être plus exigeant sur la post-production de mes photographies.

Lorsque je photographie, je cherche à enregistrer, à mémoriser une ambiance, une lumière, un événement pour ensuite partager avec un public. Ce public peut être limité à mon entourage proche, élargi au sein de mon photo-club ou très diversifié lors d’expositions collectives ou individuelles.

La photographie est par nature une pratique individuelle, mais la rencontre et le partage avec d’autres photographes au sein d’un club, d’un groupement, d’une association, d’un collectif ou d’une fédération est très enrichissant aussi bien sur le côté technique que sur l’approche artistique de la photographie. Pendant de nombreuses années, je me suis investi dans l’animation de structures fédérales (commissaire jeunesse UR02 puis de la FPF – président de l’UR20) et l’animation de photo-clubs (OI Evreux, Clap Argentan, OI 61) et l’organisation d’expositions et salons (Argentan – Essay).

Aujourd’hui, je suis adhérent du Photo-club du Pays d’Essay et participe à son animation. Les échanges au sein de ce club, le respect des individualités de chaque adhérent, des séances collectives d’analyse, une grande rigueur dans nos tirages et présentations nous permettent aujourd’hui d’être présents au niveau national de la FPF dans 4 concours différents dont 3 coupes de France.

Je présente aussi mes photographies à un public très particulier, les jurys des salons photographiques nationaux et internationaux. Certaines de mes photographies sont appréciées et je suis titulaire des distinctions EFPF et AFIAP.

Je suis éclectique dans les sujets photographiés. Je traite souvent un sujet comme un reportage pour en extraire les photographies qui me semblent les plus fortes et les plus représentatives. Exception à cette habitude, les bords de mer. Habitant en Basse-Normandie je suis soumis à l’influence maritime. Les lumières, les marées, les activités humaines toujours changeantes m’inspirent régulièrement.